• Julien

La visite virtuelle, star du confinement !

Nous voilà tous en confinement, nos projets stoppés et un retour à l’essentiel imposé : se nourrir a repris une place primordiale dans notre vie. Mais pourtant, votre projet immobilier, et donc de vie, était bien le numéro 1 dans votre « to do list », peut-être même que le confinement vous a encore plus décidé à déménager..! Certes le marché s’est arrêté quelques temps, mais depuis quelques jours les agents immobiliers et particuliers publient de nouveau sur les grands portails. On fait le point sur le comportement à adopter en tant qu'acquéreur en cette période trouble.   Comment visiter ?   Nos voisins américains le font depuis déjà bien longtemps : ils pratiquent la visite virtuelle, il n’y a qu’à voir regarder « Opendoor », et c’est par ailleurs pour eux très banal de faire une offre à distance. Il est vrai qu’une vidéo bien prise, relevant tous les détails, s’avère juridiquement plus solide et peut se remettre en boucle et en zoom pour apprécier un bien à sa juste valeur ; il est également plus aisé de la transférer à un entrepreneur pour estimer le montant de ses travaux s'il y en a. A qui s’adresse la visite virtuelle ?   Aux professionnels qui connaissent le marché par cœur et savent lister les qualités d’un appartement pour savoir si l’offre vaut le coup : les investisseurs, chasseurs immobiliers et autres professionnels du secteurs mais également aux acheteurs expérimentés qui connaissent déjà bien le marché et se sont déjà fait un œil expert de ce qu’ils veulent.   Est-ce légal d’acheter sans visiter ?   Oui tout à fait. En cas de contentieux, un vice que le vendeur aurait voulu cacher par la non-visite peut même totalement annuler la vente.   Et les compromis dans tout ça ?   Le 3 mars 2020, un décret est paru, autorisant une signature par un seul notaire avec comparution à distance. Compromis et actes authentiques peuvent donc se signer à distance désormais.   Nos conseils :   Sur la visite virtuelle : Si vous êtes déjà en recherche depuis un moment et avez vu un bon nombre d'appartements, que vous êtes capable d'apprécier un bien à distance pour profiter du temps gagné pour vous positionner et faire une offre en premier :

Oui foncez !

Faire une offre à distance si l'appartement vous plaît : oui. Une fois celle-ci contresignée, exigez une revisite à la fin du confinement. Attention, la fin de validité de l'offre doit s’inscrire dans un délai raisonnable, au risque de perdre le vendeur du bien qui vous intéresse.

Signature du compromis : La dernière étape avant d'être propriétaire doit selon nous être précédée d'une visite quoiqu'il arrive. Même si les visites virtuelles peuvent être géniales, on conseille fortement de s'assurer réellement des qualités observées virtuellement.

Posts récents

Voir tout